«  Les couleurs éveillent notre être et attirent notre regard à l’extérieur de nous- même. Elles nous invitent à prendre contact avec la vie. L’œil passe du ciel à la terre, du haut vers le bas. Par ce mouvement inconscient, la tête dit oui à la vie et le cœur contemplatif la suit. Cela est aussi à l’image du passage sur terre qui a ses hauts et ses bas. Il faut trouver le point d’ancrage de notre âme afin qu’apparaisse la ligne d’horizon et que le voyage soit équilibré.  »

– Sophie Ruel